La passion de l’agenda

Elle a commencé pour moi à l’école primaire.

Chaque rentrée scolaire était synonyme du choix minutieux d’un agenda 1 jour par page comme nos écoliers en utilisent encore aujourd’hui.

La couleur, l’illustration, l’intérieur, la douceur du papier, les coins détachables : tout était prétexte à des comparaisons interminables. Je passais des heures à la librairie Mérian du Faouët, charmante commune du Morbihan qui possède d’ailleurs un musée formidable sur la peinture bretonne.. mais nous en reparlerons. C’est que l’objet si chéri allait bien au-delà de sa fonction utilitaire.

Il a recueilli des petits mots humoristiques des copines, d’autres enflammés d’apprentis prétendants.

Une année, toute une partie de l’agenda s’est transformée en carnets d’adresses car oui, oui, nous écrivions des lettres entre amis même si nous habitions la même rue ou que nous nous voyions tous les jours dans le car scolaire. Une époque révolue ?

Les mots des copains dans l’agenda correspondaient aux Like IG ou Snapchat d’aujourd’hui.

C’était la grande époque de Holly Hobbie, Sarah Kay : Le kiff absolu.

Au lycée, j’avais encore un agenda de préférence noir ou gris, le plus neutre possible : A bas la société de consommation.

Mais toujours un soin particulier à choisir un intérieur bien conçu et au graphisme esthétique.

Nous avons continué à nous y écrire des blagues, des serments d’amitié à la vie à la mort, des titres de films, de morceaux de musique à écouter absolument le soir au top 50.

 

Petit break pendant les années étudiantes. Un carnet suffisait bien à ne pas oublier les dates clés.

Puis premier job en 1992, premier salaire, premier achat d’importance :

Un Filofax magnifique en cuir lézard bleu. Le Graal de l’époque, le Smartphone des années 90, le marqueur social dont j’avais besoin à l’époque (j’étais loin d’être la seule).

Je l’ai gardé jusqu’en 2016 soit 24 années de service. J’ai conservé toutes les recharges. Je sais exactement quand mon amie Dorothée a fêté ses 25 ans, les dates de mariage de tous mes amis. Ces 24 intérieurs sont la mémoire de presque un quart de siècle de vie.

C’est pour tout cela que je ne pourrai jamais me passer d’un support écrit et que ma passion de la papeterie m’a conduit à créer ėpopėe.

11 Commentaires sur “La passion de l’agenda

  1. Valerie says:

    Mon agenda sera Epopée pour 2019 et plus certainement !
    Belle plume, mais ça je le savais déjà.
    Au plaisir de lire les prochains petits papiers de la grande aventure Epopée.

    • Isabelle says:

      Bonjour,
      Merci pour votre intérêt.
      Il existe déjà un format poche (reconduit pour 2020) qui est un format A6 (10,5cm X 14,8 Cm).
      Est ce que vous le saviez? Si celui-ci ne vous convient pas, quel est pour vous un format Poche? encore plus petit? ou moins large?
      Cordialement,
      Isabelle Lefèvre

      • l henoret says:

        je suis daccord pou reduir le format a 9,5/14 et inscrire les pleines et nlle lunes les noires et blanche ainsi que prlonger l annee d un mois avant et apres dans le plan de l annee et aussi est- il possible de le fabriquer avec du papier recycler?

    • Isabelle Lefèvre says:

      Bonjour Lisa,
      Désolée pour vous, mais non; nous ne travaillons pas encore l’année scolaire. C’est en projet. Continuez à nous suivre . Merci. Bonne journée

  2. tabarin cécile says:

    Bonjour,
    Je me reconnais bien dans votre passion de l’agenda… et dans les dates de votre épopée personnelle, qui correspondent aux miennes (1992, premier job) et aussi le premier Filofax. Bravo pour la qualité du papier et la mise en page, très ergonomique.
    Quelques suggestions :
    – Planning annuel : ajouter une case vierge en haut de chaque colonne, permettant de noter des infos personnalisées (objectif prioritaire du mois, réalisation de l’objectif) qu’elles soient perso ou pro (CA, suivi du poids, heures de sport…)
    – Ajout d’une double page “mes projets perso” “mes projets pro” : 12 cases par pages, sur le même modèle que la page des codes personnels /identifiants de la fin, mais chaque case aura le nom du mois. Cela permet de gérer des projets prioritaires à l’année ou des deadlines importantes.
    – Pour visualiser encore mieux les mois, peut-être pourraient-ils être écrits sur un cartouche foncé ou de couleur, lettres en blanc.
    – Proposer un modèle en papier recyclé ?
    – Enfin, le modèle sept à sept est attendu…
    Et voilà toutes les idées, Cordialement.

    • Isabelle says:

      Bonjour Cécile,
      Nous vous remercions pour vos suggestions. L’idée des doubles pages projets sont très intéressantes ainsi qu’une case priorité du mois dans les plannings annuels. Je les garde en tête pour l’amélioration continue des agendas épopée. Une collection septembre à septembre verra sans doute le jour d’ici 2 ans ainsi qu’un modèle en papier recyclé. Je vous souhaite un très belle année 2020 accompagnée au jour le jour par votre agenda épopée.

  3. Anne Consani says:

    Bonsoir Isabelle,
    Je voulais cette année, trouver un agenda français (habituellement j’utilise Moleskine ou Leuchtturm1917) à cause de nos spécificités propres comme l’indication des vacances scolaire, des jours fériés. Ma papetière m’a présenté une petite merveille “L’agenda Patience”;
    J’apprécie beaucoup la couverture souple, le papier si doux, la tranche argentée si féminine -cette couleur me rappelle la lune- l’élégance générale de cet agenda. J’ai hâte de le commencer…
    J’aimerais :
    – un deuxième signet (parfaite la couleur grise) ;
    – une double page vierge après chaque semaine ;
    – les phases de la lune (à côté des saints) ;
    – les jours fériés mieux identifiés (en gras peut-être) !
    Je n’aime pas les contre pages noires mais les décorer de gribouillis au roller blanc me tente…
    Je vais maintenant aller découvrir vos autres merveilles 🙂
    Bien à vous,
    Anne

    • Isabelle says:

      Bonjour Anne,
      Je vous remercie d’avoir laissé votre message concernant votre futur agenda 2021 Patience. Je vous réponds par mail privé pour tous les points d’amélioration que vous évoquez. Laissez moi jusqu’à demain. Merci . Bien à vous, Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *